» » » Les méthodes Agile

Les méthodes Agile

Les méthodes agiles sont des pratiques pouvant être utilisées sur divers types de projet mais essentiellement utilisées à la gestion de projets informatiques. Ces méthodes visent à réduire le cycle de vie du projet en développant une version minimale, puis en intégrant les fonctionnalités par un processus itératif.

 

Ces méthodes s’appuient principalement sur un besoin explicite du client et une coopération constante avec celui-ci et des séries de tests tout au long du cycle de développement.

 

Les méthodes agiles permettent généralement de mieux répondre aux attentes du client en un temps limité (en partie grâce à l'implication de celui-ci) à éviter l’effet tunnel tout en faisant monter les collaborateurs en compétences. Ces méthodes constituent donc un gain en productivité ainsi qu'un avantage compétitif tant du côté client que du côté du fournisseur.

 

 

Plusieurs méthodes et techniques dites agile existent, par exemple : XP (eXtreme Programming), RAD (Rapid Application Development), DSDM (Dynamic System Development Method) et SCRUM (actuellement la plus utilisée). SCRUM est utilisée au sein de petites équipes informatiques, les travaux à faire sont ajustés au cours du projet notamment à la fin de chaque itération appelé « Le Sprint ».

 

 

Les méthodes agiles se reconnaissent toutes dans les valeurs suivantes :

 

  • L'équipe et la communication avant les outils et processus : dans l’approche agile, l'équipe est bien plus importante que les outils ou les procédures de fonctionnement. Il est préférable d'avoir une équipe soudée et dont les membres communiquent entre eux, composée de développeurs de niveaux différents, plutôt qu'une équipe composée d'experts qui travaillent de manière isolée.
     
  • L'application avant la documentation : il est primordial que le projet fonctionne, c'est la priorité avant toute chose. La documentation technique et les autres outils (de tests, de reporting) constituent une aide précieuse mais ne sont pas une finalité en soi.
     
  • La collaboration avant la négociation : L’implication du client et de l’utilisateur est essentielle au bon déroulé du projet.
     
  • L'acceptation du changement et la flexibilité avant la planification : la planification initiale et la structure du projet doivent être flexibles afin de permettre les évolutions attendues par le client.
Ce site utilise des cookies destinés à optimiser votre expérience sur ce site et à vous proposer des offres correspondant à vos centres d’intérêt. En naviguant sur ce site, vous consentez à l’utilisation de ces cookies.
J’ai compris